fbpx

Comment enregistrer un podcast simplement

Enregistrer un podcast simplement

C’est quoi un podcast?

Parce que oui, c’est accessible à tous. Pas besoin d’être des pros du son ni des experts en technologie. Enregistrer un podcast c’est accessible à tout le monde et c’est assez simple.

On va commencer par la base. Il se peut que vous connaissiez plutôt le terme baladodiffusion puisque le terme podcast est emprunté de l’anglais. Cependant, peu importe la langue, la signification est la même : Le podcast est un mode de diffusion qui permet aux internautes, par l’entremise d’un abonnement à des fils RSS ou équivalents, d’automatiser le téléchargement de contenus audio ou vidéo.

Plusieurs d’entre vous en ont probablement écouté, que ce soit par iTunes ou Spotify et même sur YouTube. Peut-être en avez-vous écouté sans même réaliser qu’il s’agissait d’un podcast?

Fait intéressant : Si le PODcast vous fait penser à IPOD c’est qu’il est le résultat d’une combinaison de IPOD et BROADCAST puisque oui, les premiers épisodes étaient seulement disponibles par l’entreprise d’iTunes pour les iPods.

Pourquoi enregistrer un podcast?

Pour diffuser du contenu bien sûr! Le podcast est considéré comme un outil de marketing de contenu, tout comme le blogue. Il peut, par l’entremise de votre voix, être un puissant vaisseau d’information, d’opinions et peut même devenir une source d’inspiration pour plusieurs voulant se lancer dans l’aventure. 

De quoi parler?

Sur ce que vous voulez! Tant que ce soit intéressant et que ça reste quand même politically correct. Je ne vous encourage pas à lancer un podcast qui porte à 100% sur vos opinions politiques ou sur des thèmes comme la religion. Soyez donc un peu plus neutre dans le choix de votre sujet.

En panne d’inspiration? Commencez par en écouter! Il existe des centaines de Podcasts qui portent sur toutes sortes de sujets comme la nourriture, le développement des affaires, les films, l’actualité et beaucoup plus. Bref, sortez votre téléphone, syntonisez votre plateforme favorite et écoutez. Il est fort probable que vous trouverez un sujet que vous aimeriez aussi traiter dans votre podcast. Bonne nouvelle! Bien que plusieurs podcasts soient en anglais, il en existe de plus en plus en français! Soyez donc assurés qu’il est tout à fait possible d’enregistrer votre podcast dans la langue de Molière. Vous aurez aussi moins de compétition en misant sur la niche franco.

Pour vous aider, je vais reprendre l’exemple de mon article traitant sur le blogue et comment l’utiliser pour se créer un revenu passif. J’ai mentionné dans ce texte qu’un passionné de voyages pourrait écrire au sujet de ces derniers.

C’est pareil pour le podcast, ce même passionné peut définitivement nous parler de voyage. Mais, ici aussi il faut faire attention. Les voyages en général c’est un sujet très vaste. Il faut être un peu plus précis. Le podcast portant sur le voyage peut donc devenir le podcast portant sur les voyages de sacs à dos ou bien les voyages de vélo. 

Il est aussi important de considérer que plusieurs émissions devront être produites. Il faut donc être certain d’avoir en masse de contenu pour tous ces épisodes. Pensez, qu’au minimum, il y a aura entre 10 et 15 épisodes par année d’une durée minimum de 30 minutes. Ça en fait du stock à dire! 

Peu importe de quoi vous discuterez, sachez que l’enregistrement est accessible à tous. Il ne vous faudra pas de studio d’enregistrement ni de technicien de son avec de l’équipement très sophistiqué.

Oui, l’enregistrement d’un podcast comporte quand même certaines étapes plus techniques, mais je dirais que tous sont capables de les réaliser sans trop de difficulté. Il s’agit simplement de prendre son temps pour bien comprendre comment faire. 

Enregistrer un podcast simplement

Bin là, blogue ou podcast?

Un peu comme le blogue, le podcast permet de diffuser du contenu au public. La différence ici est que le contenu est verbal. De plus, la quantité d’information est bien plus grande qu’un blogue. Il n’y a pas un meilleur que l’autre, les deux se complimentent plutôt bien. Visitez par exemple le site web d’un podcast populaire, vous verrez qu’il y a probablement un blogue.

Aussi, et tout comme le blogue, le podcast doit-être récurrent, c’est-à-dire qu’il doit y avoir du nouveau contenu assez régulièrement. Si vous songez à faire une émission et qu’ensuite vous arrêtez, c’est presque certain que vous n’aurez pas un énorme succès.

Une autre petite différence est que le podcast peut avoir différents formats. Par exemple, vous pouvez choisir de faire des entrevues avec des experts ou vous pourriez aussi faire des récits de style narratif. 

Quel équipement est nécessaire?

La bonne nouvelle est qu’il n’est absolument pas obligatoire de louer un studio d’enregistrement ou d’avoir à s’en bâtir un chez soi. Vous n’aurez pas à transformer vos murs en cabine anti-son.

Bien au contraire, l’équipement pour enregistrer un podcast est minimal et le tout peut être fait à partir d’un ordinateur, d’une tablette et même d’un téléphone intelligent.

Un micro c’est la base

La plus grosse pièce d’équipement dans laquelle vous devrez investir est un micro. De plus, investir est un gros mot, puisqu’on en trouve plusieurs sur Amazon à bon prix.

Optez pour un micro avec un fil USB que vous pourrez brancher dans votre ordinateur, tablette ou téléphone. La plupart des nouveaux modèles d’ordinateurs n’ont plus de ports USB, mais il existe plusieurs adaptateurs afin d’en rajouter (ils sont aussi faits pour les tablettes et téléphones)

Si vous avez un vieux micro à la maison qui servait à entertainer vos invités avec un peu de karaoké, je vous conseille de ne pas y toucher. Il est probablement désuet. Pour faire plaisir aux oreilles de vos futurs auditeurs, svp achetez un micro.

Oui, mais mon ordinateur a un micro intégré? Svp NON. N’utilisez pas le micro intégré de l’ordinateur puisque le son ne sera rien de moins que terrible. Votre public pourra tout entendre autour de vous que ce soit votre chum flusher ou votre chien japper. En prime, vous sonnerez comme si vous étiez à 15 pieds de votre ordinateur, bien que soyez bien assis en face.

Le micro est donc une nécessité puisqu’il est capable de filtrer les sons ambiants et de se concentrer uniquement sur votre voix. Il est aussi très pratique pour augmenter le son de votre voix sans que vous ayez besoin de crier.

Pas obligatoire, mais il peut être une bonne idée de vous procurer un filtre anti-pop. Il sert principalement à atténuer l’intensité du son que fait la lettre P au micro.

Logiciel pour enregistrement audio

Oui, ça commence à être un peu plus technique. Cependant, le logiciel n’a pas besoin d’être très compliqué. Ça peut être quelque chose de très simple comme garageband qui est inclus avec tous les macbooks.

Pour les amis du PC, il existe un logiciel gratuit qui s’appelle Audacity (disponible pour les usagers de mac aussi).

Si l’utilisation de ce genre de logiciel vous rend nerveux, ne vous inquiétez pas, il existe plusieurs vidéos sur YouTube pour vous apprendre à tout faire fonctionner. C’est assez straight-forward comme utilisation, quelques clics et le tour est joué.

Et ma voix?

Pas besoin d’être doté d’une voix d’ange pour faire l’enregistrement d’un podcast. L’époque des voix radiophoniques est loin derrière nous. Honnêtement, peu importe votre voix, vous pourrez animer votre émission.

C’est un des concepts qui est d’ailleurs très plaisant du podcast : écouter différentes voix, parler de différents sujets (et parfois des mêmes) sur différents tons!

Vous avez peur de vous planter dans vos mots? Dans ce cas, avant d’enregistrer répétez-vous cette phrase à plusieurs reprises et faites travailler votre bouche: Le fisc fixe exprès chaque taxe fixe excessive exclusivement au luxe et à l’exquis.

Ce genre d’exercice aide à travailler la diction. Il en existe plusieurs autres sur Internet.

J’ai tout l’équipement, pis là comment je fais?

Assoyez-vous et parlez. Okay, c’est un peu différent de ça.

En fait, il faut brancher le micro, ouvrir le module d’enregistrement audio, appuyer sur record et parler.

Une fois que le placotage est terminé, il suffit simplement d’exporter le fichier (en mode MP3 de préférence.) Le logiciel vous demandera probablement à quelle vitesse vous souhaitez exporter le tout? La réponse simple est 128kbs puisque ça permet d’être moins volumineux sans trop réduire la qualité du son.

Votre premier épisode sera votre pire

C’est tout à fait normal que vous soyez nerveux pour le premier enregistrement. N’oubliez pas après tout que votre logiciel audio vous permettra de faire des modifications telles que couper certaines parties et même modifier le son de votre voix.

Choisissez un podcast que vous aimez et rendez-vous au premier épisode. Vous pourrez constater à quel point les premiers épisodes sont différents puisque souvent les animateurs sont un peu plus nerveux. Il se peut même qu’un premier épisode de podcast soit complètement différent d’un épisode plus récent, peut-être parce qu’après la première diffusion l’auteur a décidé de modifier son approche et/ou son contenu.

Ne scriptez surtout pas! Avez-vous déjà écouté un discours où 100% du contenu était écrit? C’est très boring. Écrivez plutôt des mots-clés sur un papier et un ordre spécifique de points dans l’ordre dont vous voulez en discuter et parlez! Soyez naturels et parlez! Imaginez que vous parlez à des amis si cela peut aider.

Donc, ne vous inquiétez pas, votre premier épisode sera assurément votre pire. C’est un peu comme un pilot dans une télésérie, c’est souvent l’émission la plus ordinaire de la série puisque c’est simplement un essai. Votre premier podcast est un peu comme votre essai. Il ne peut qu’être meilleur à partir de ce point. 

Hébergement de votre podcast

Comme un site web, votre podcast a besoin d’être hébergé. Il existe en revanche un peu moins d’endroits où ce type d’hébergement est offert.

Il y a LibSyn et Blubrry. Chacun d’eux vous coûtera respectivement 5$ ou 12$ mensuellement. La première offre un peu moins d’espace de stockage tandis que la deuxième en propose plus.

Pensez donc au nombre d’épisodes que vous souhaitez produire. Si vous songez à en faire 4 par mois (donc 1 par semaine) il est peut-être mieux d’opter pour un peu plus d’espace.

Je n’ai malheureusement pas trouvé d’endroits où vous pouvez héberger votre émission gratuitement. De toute façon, s’il en existe, j’ai le sentiment que ça serait un peu trop beau pour être vrai. Il est toujours mieux de payer pour ce genre de service puisque ça assure une certaine crédibilité.

Une fois votre podcast bien hébergé, votre hébergeur vous fournira un flux RSS.

Ce sera finalement à vous d’aller émettre ce flux dans la plateforme de votre choix.

iTunes, Spotify ou autre?

Il y a vraiment plusieurs plateformes sur lesquelles vous pourrez présenter votre podcast. Les plus connus sont probablement iTunes, Spotify et Google Podcast.

Par contre, il en existe plusieurs autres tels que EarWolf, Stitcher et Patreon.

Lorsque vous aurez trouvé la plateforme, vous n’aurez qu’à soumettre le flux RSS. Vous n’avez qu’à faire ce processus une fois puisque le tout sera automatiquement mis à jour.

Un podcast à votre image

N’oubliez pas que comme le site web, le podcast doit être à votre image. Vous devrez penser à trouver un nom et aussi à vous créer un branding en image, mais aussi sonore.

Mis à part ces points, il faudra aussi créer une introduction et une fin à votre émission. Pensez à votre émission de télévision favorite. Vous y trouverez une introduction et un générique. Pour votre podcast vous devrez en faire tout de même.

C’est possible de monétiser un podcast?

Oui, il y a possibilité de générer des revenus avec son podcast. Mais il faut, en premier lieu, bâtir son audience et sa notoriété. Assurez-vous d’avoir des abonnés et des fans avant de penser au revenu que pourrait vous procurer votre podcast.

Une fois que vous serez à ce point, la meilleure option pour se faire un revenu est d’utiliser les sponsorship. Un peu comme les premières publicités radio, l’animateur lira un court texte d’un commanditaire en échange d’une somme d’argent. On entend encore ce type de publicité à la radio de nos jours, mais elle est plutôt utilisée pendant des segments de météo et de circulation.

Sinon, vous pouvez simplement promouvoir vos propres produits et services (si vous en avez!) Tout comme vous le feriez si vous collaboriez avec un commanditaire, vous pouvez promouvoir une page de destination/URL liée à un produit ou un service au début et à la fin de votre podcast.

Cette stratégie marketing pour générer des revenus est la plus communément utilisée par ceux qui créent leur podcast. Le podcast est un super outil de promotion pour votre solobusiness!

Faites-en la promotion!

Une fois votre podcast ajouté à la plateforme de votre choix, n’attendez pas simplement de voir si les gens vous écouteront. Faites plutôt la promotion de votre émission!

Comment? Créer une page Facebook, un site web ou une landing page, des infolettres et utilisez même les publicités payantes si vous en avez les moyens. Quoi que vous fassiez, assurez-vous de créer un buzz avant le lancement de votre Podcast.

Allez go! À vos micros.

Augmente ta liberté de travailleur autonome

Alex te révèle Sa stratégie pour faire plus de 100K$ par année en travaillant moins de 20h par semaine

MASTERCLASS GRATUITE

Alexandre Comtois est travailleur autonome depuis 2008 et fondateur de la place d’affaires pour freelancers #1 au Québec. Dans cette masterclass gratuite il te révèleras sa stratégie des 6 piliers du solopreneur pour que tu puisses augmenter tes revenus et diminuer le nombre d’heures que tu travailles par semaine. Oui oui, c’est possible!

Articles liés

Réponses

Masterclass gratuite : Comment augmenter ta liberté de travailleur autonome

Avec Alexandre Comtois